70% des entreprises européennes mal protégées des attaques Internet


Par Grégory Le Bras le Mercredi 23 Mars 2005 à 00:45:24

keep_out.png

Une récente étude commanditée par Websense, société spécialisée dans les solutions de management d'usage Internet en entreprise, montre que les entreprises européennes sont insuffisamment conscientes des menaces liées au Web.

L'étude nommé "Stress Of Security" a été menée par Dynamic Markets sur près de 500 responsables informatiques interrogés à travers toute l'Europe, au sein d'entreprises de plus de 250 employés. Au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie et aux Pays-Bas, les personnes sondées ont la responsabilité de la sécurité informatique de leur entreprise.

Les résultats montre que 91% des responsables informatiques européens pensent que les systèmes d'informations de leur entreprise sont complètements ou correctement sécurisés.

Seuls 30% d'entre eux sont réellement protégés contre certaines menaces tels que les attaques de phishing, logiciels espions, outils de piratage et risques liés aux applications de peer-to-peer, ou encore infection par d'autres malwares et logiciels furtifs néfastes.

Paradoxalement, 70% d'entre eux laissent des brèches de sécurité ouvertes à nombreuses menaces Internet. Sereins ou inconscients, les responsables français ne sont que 59% à penser que leurs emplois sont menacés suite à d'éventuelles failles de sécurité. Ce taux étant le plus bas d'Europe.

Selon l'étude, les menaces connues liées à l'Internet sont largement ignorées par les entreprises européennes. Seuls 58% des sondés sont protégés contre moins de 3 des 7 menaces Internet les plus communes identifiées par l'étude.

26% des répondants ne sont protégés que contre 1 seule de ces menaces :
- 62% pour cent n'ont aucun moyen de bloquer les attaques de " phishing " ;
- 35% n'ont pas les moyens d'empêcher les logiciels espions d'envoyer à des tiers à l'extérieur de l'entreprise des informations potentiellement confidentielles ;
- 8% des entreprises européennes ont été exposées à toutes les menaces Internet identifiées dans l'étude parce qu'elles n'avaient pas d'autre mesure de sécurité que les solutions antivirus et pare-feu classiques.

Seuls 15% des responsables informatiques Français pensent qu'ils ont été infectés par des logiciels espions (spywares) contre 28% en moyenne dans les autres pays d'Europe.

Et ils ne sont que 2% à penser avoir perdu d'importantes données corporate à cause de ces spywares (contre 5% en moyenne en Europe).

27% (contre 49 en moyenne en Europe) pensent avoir été touchés par des virus. Ce taux étant le plus bas parmi ceux recueillis dans les divers pays européens interrogés...

Néanmoins, 67% pensent qu'ils n'ont jamais été touchés par les menaces que sont les logiciels espions, les virus, ni par les pirates internes ! (contre 45% en moyenne dans les autres pays d'Europe).

Les solutions anti-virus et pare-feu ne suffisent pas

"Les entreprises ne peuvent plus se contenter des seuls logiciels antivirus et des firewalls comme filet de sécurité," précise Philippe Birot, Directeur Europe du Sud de Websense.

"Les nouvelles menaces de sécurité Web, telles que les logiciels espions et les escroqueries au phishing se multiplient chaque semaine, proportionnellement à l'augmentation de l'usage de l'Internet par les employés, pour des motifs professionnels ou privés. En protégeant les employés contre les menaces potentielles que l'on rencontre aujourd'hui sur Internet, les entreprises se protègent aussi elles-mêmes."




Ajout CommentaireAjouter vos commentaires !

La section "commentaire" est un espace de discussion portant sur le thème de l'article, la rédaction de VirusTraQ se réserve donc le droit de supprimer tout message hors-sujet ou ne respectant pas nos règles d'utilisation, en particulier en cas de propos diffamatoires ou injurieux.

Nom *:


E-Mail *:


Commentaire *:


Les éléments marqués d'une astérisque (*) sont à remplir obligatoirement.

Commentaires :

+ Ajouter votre commentaire



http://www.blocus-zone.com/