Les Etats-Unis toujours premières sources du spam


Par Grégory Le Bras le Lundi 11 Avril 2005 à 22:56:48

etats_unis.png

L'éditeur de solutions anti-spam et anti-virus Sophos vient de publier son top 12 des pays les plus "polluants" en messages non sollicités. Tout comme l'année dernière, les Etat-Unis dominent largement le classement, la France quant à elle passe en trois mois de la septième à la quatrième place.

Après avoir examiné l'ensemble des messages indésirables reçus par leurs pièges à spams entre janvier et mars 2005, les experts de Sophos Labs ont dressé un classement des douze principaux pays émetteurs. Les Etats-Unis conservent la première place, avec 35,7% du total du spam émis durant cette période. En revanche, on observe une nette progression de la Corée du Sud qui passe de 13,43% à 24,98% en seulement 3 mois. Pareil pour la France qui passe de 1,37% à 3,19%.

Pour Annie Gay, Directeur Général de Sophos France et Europe du Sud, "Bien que les Etats-Unis demeurent responsables de l'émission d'un tiers du volume total de spam dans le monde, ce chiffre a diminué de 12% depuis janvier par rapport aux autres pays".

Elle ajoute que "ce progrès est sans doute dû aux efforts de nombreux fournisseurs d'accès Internet pour ne plus offrir leurs services réseau aux spammeurs, plutôt qu'aux effets des nouvelles réglementations, comme la loi CAN-SPAM américaine."

"Par ailleurs, la forte progression de la Corée du Sud et, dans une moindre mesure, de la France et de l'Espagne, ne signifie pas forcément que les spammeurs sont plus nombreux dans ces pays", poursuit Annie Gay.

L'éditeur estime que le mois dernier plus de la moitié du spam émis dans le monde provenait d'ordinateurs "zombies" infectés à l'insu de leurs propriétaires par des pirates ou des auteurs de virus.

Toujours selon l'éditeur, les véritables responsables agissent depuis d'autres pays, tels que la Chine, la Russie ou les Etats-Unis.






Ajout CommentaireAjouter vos commentaires !

La section "commentaire" est un espace de discussion portant sur le thème de l'article, la rédaction de VirusTraQ se réserve donc le droit de supprimer tout message hors-sujet ou ne respectant pas nos règles d'utilisation, en particulier en cas de propos diffamatoires ou injurieux.

Nom *:


E-Mail *:


Commentaire *:


Les éléments marqués d'une astérisque (*) sont à remplir obligatoirement.

Commentaires :

+ Ajouter votre commentaire



http://www.secuobs.com/