Tegam n'est plus...


Par Grégory Le Bras le Vendredi 20 Mai 2005 à 21:37:38

tegam.jpg

Depuis le 10 mai dernier, l'éditeur français de logiciels antivirus Tegam International est en liquidation judiciaire. Le développement de "ViGUARD" sera assuré par la société Softed, dirigée par Eyal Dotan, créateur et développeur du logiciel.

Fondé en 1991 par Marc Dotan, la société Tegam traînait une réputation sulfureuse dans le monde de la sécurité informatique, notamment dans l'affaire qui l'opposait depuis fin 2003 au chercheur français Guillaume Tena (alias Guillermito) accusé de contrefaçon après avoir révélé l'existence de failles dans ViGUARD.

Le 8 mars 2005, l'affaire aboutit à une condamnation sans conséquence pour l'inculpé qui se voit "obligé" de verser une amende de 5 000 euros avec sursis. Une décision très controversée par les spécialistes qui la considère "comme un nouveau coup porté à la liberté d'expression"

Comme le précise Marc Olanie dans son article sur Réseaux et Télécoms, cette liquidation "ne remet pas en cause non plus le déroulement des procès et autres appels de l'affaire Guillermito".

La distribution de ViGUARD a été reprise par la société Dodata, grossiste informatique spécialisé dans la distribution de solutions de sécurité informatique tels que Spy Sweeper, Clavister, Istec, Altospam...

"Nous envisageons de donner une dimension internationale à ce produit qui dispose d'un fort potentiel", a confié Samuel Arama, directeur commercial de Dodata, à notre confrère ZDNet.

"Cette liquidation n'a aucune influence dans la politique marketing, commerciale ou même dans la singularité de la protection apportée par ViGUARD", a précisé Dodata dans un communiqué.

Pour Eyal Dotan, "cette réorganisation attendue est de nature à dynamiser les ventes d'un produit dont la notoriété n'est pas à la hauteur de sa qualité et de son positionnement original sur le marché".






Ajout CommentaireAjouter vos commentaires !

La section "commentaire" est un espace de discussion portant sur le thème de l'article, la rédaction de VirusTraQ se réserve donc le droit de supprimer tout message hors-sujet ou ne respectant pas nos règles d'utilisation, en particulier en cas de propos diffamatoires ou injurieux.

Nom *:


E-Mail *:


Commentaire *:


Les éléments marqués d'une astérisque (*) sont à remplir obligatoirement.

Commentaires :

+ Ajouter votre commentaire



http://www.spamliste.org/