Symantec vs HotBar : ça va chauffer !


Par Samuel Hassine le Jeudi 09 Juin 2005 à 16:56:47

symantec.png

La législation permet aux éditeurs de spywares d'éviter - dans certaines circonstances - d'être répertoriés par les logiciels spécialisés. Nous venons d'apprendre que Symantec entame une "contre-attaque" judiciaire à l'encontre de la firme éditrice du "spyware/adware" HotBar.

L'éditeur de l'antivirus Norton a donc déposé un recours devant la justice sans réclamer de dommage et intérêt mais simplement dans l'espoir que la cour classe l'application HotBar dans la catégorie des logiciels indésirables de type Spyware/Adware. Symantec aura ainsi la possibilité de traiter HotBar grâce à ses solutions antispyware sans risque de procès.

Joy Cartun, directeur des affaires juridiques pour Symantec, explique : "En demandant à la cour cette clarification judiciaire, nous espérons continuer à alerter nos clients de la présence de ces programmes malveillants, et ainsi de les protéger contre les risques de sécurité potentiels."

"La justice doit reconnaître que nous ne violons pas les droits légaux d'HotBar en qualifiant leur logiciel d'adware"

Le firme éditrice d'HotBar aurait, au mois de juillet 2004, demandé à Symantec de retirer son application des bases de données de logiciels indésirables de ses solutions antispywares. Aujourd'hui, HotBar continue d'être détecté par les applications Symantec comme un Adware.






Ajout CommentaireAjouter vos commentaires !

La section "commentaire" est un espace de discussion portant sur le thème de l'article, la rédaction de VirusTraQ se réserve donc le droit de supprimer tout message hors-sujet ou ne respectant pas nos règles d'utilisation, en particulier en cas de propos diffamatoires ou injurieux.

Nom *:


E-Mail *:


Commentaire *:


Les éléments marqués d'une astérisque (*) sont à remplir obligatoirement.

Commentaires :

+ Ajouter votre commentaire



http://www.generation-nt.com/