SPAM : moins de sexe, plus d'arnaque


Par Grégory Le Bras le Lundi 15 Août 2005 à 14:31:04

email.jpg

Commtouch Software Ltd., développeur et fournisseur de solutions antispam, vient de publier les résultats d'une étude basée sur les données recueillies par son "Spam Detection Center", qui analyse en moyenne 1.5 milliards de messages par mois.

"Le volume de spam du mois de Juillet est 20,2% plus important que celui des mois précédents. Le plus significatif est que nous avons enregistré en Juillet 2005, 43,2% de spam en plus qu'au mois de Juillet 2004, ce qui montre bien que le spam a continué à augmenter durant ces 12 derniers mois.", souligne Gideon Mantel, président directeur général de Commtouch.

Mantel explique que son entreprise a détecté approximativement 35 millions de messages non sollicités durant le mois de Juillet 2005, soit en moyenne 1 120 000 pourriels par jour (contre une moyenne de 791 000 par jour au mois de Juillet 2004). Le "Spam Detection Center" a détecté un pic le 19 Juillet dernier avec environ 1 645 000 messages non sollicités (contre 1 054 000 pour le mois de Juillet 2004).

La Chine, la Corée du Sud et les Etats-Unis restent malgré tout sur le podium des sources mondiales du spam. Toujours selon Commtouch, les spammeurs de Chine auraient envoyé 19% du volume total de spam durant le mois de Juillet 2005, et les Etats-Unis 15%, ce qui est légèrement en dessous du volume de spam originaire d'Europe à 21,5%. La majeure partie du spam européen (soit 18%) proviendrait de 4 pays : la France, l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Le contenu des courriels non sollicités est dorénavant en faveur des produits pharmaceutiques (avec 31%) et des offres financières (avec 18%).

La pornographie ayant fait une chute de 19% pour atteindre seulement 9% au mois de Juillet 2005. Les pourriels ventant les mérites des produits contre les dysfonctionnements de l'érection sont quant à eux passés de 10% en Juin 2005 à 15% au mois de Juillet.






Ajout CommentaireAjouter vos commentaires !

La section "commentaire" est un espace de discussion portant sur le thème de l'article, la rédaction de VirusTraQ se réserve donc le droit de supprimer tout message hors-sujet ou ne respectant pas nos règles d'utilisation, en particulier en cas de propos diffamatoires ou injurieux.

Nom *:


E-Mail *:


Commentaire *:


Les éléments marqués d'une astérisque (*) sont à remplir obligatoirement.

Commentaires :

+ Ajouter votre commentaire



NEWSNOW