Weblog


Samedi 26 Février 2005

Résultats d'une enquête en ligne sur le SPAM en entreprise
Posté par Grégory Le Bras à 01:35:24 | Lien permanent
Le Journal du Net a publié les résultats d'une enquête en ligne (réalisée sur son site du 20 janvier au 20 février 2005 auprès de plus de 1000 internautes) concernant le SPAM en entreprise.

Volume
Selon l'enquête, seulement 12% des sondés déclarent ne recevoir aucun message non sollicité au travail, alors que plus de 40% estiment que le SPAM représente plus du quart de l'ensemble de leurs messages professionnels.

Temps passé
L'enquête confirme que le SPAM fait perdre du temps. Trois quarts des sondés déclarent devoir éliminer les messages non sollicités chaque jour. Pour 18% d'entre eux, le pourriel peut leur faire perdre en 10 et 30 minutes.

Filtres
Face à ce véritable fléau, les entreprises s'équipent de plus en plus de filtres anti-spam. Selon l'enquête 62% des entreprises en seraient dotées. Un point cependant intéressant et qui montre bien que les utilisateurs ne sont pas assez informé, 10% ne savent pas ce qu'il en est au sein de leur entreprise en matière de filtre anti-spam et 28,31% n'ont toujours pas adopté de solution.

Efficacité
Les sondés sont assez satisfaits de leur filtre anti-spam puisque 40% d'entre eux le considère comme "très efficace" et 32% comme "relativement efficace". Plus problématique, 6,82% des sondés égarent des courriels sollicités à cause d'un système de protection trop restrictif.

Adresses
Les sondés ne sont cependant pas prêts à sacrifier la disponibilité de leur adresse électronique professionnelle pour lutter contre le SPAM. Seulement 3,50% d'entre eux affirme changer d'adresse une fois par an pour tromper les spammeurs. Pour 4,18%, il s'agit d'un changement effectué une fois tous les deux ou trois ans.

Accès au mail
Dans la lutte contre le SPAM, on observe que plus de la moitié des sondés limitent l'accès à leur adresse email par les robots de spammeur, en ne la communiquant pas sur le site Internet de leur entreprise. D'autres filtrent l'accès à leur mail via un formulaire (13%). Néanmoins, pour un bon tiers des gens, l'adresse mail est en accès public sur le site.

Origine
Les messages non désirés reçus par les professionnels en France viennent pour une écrasante majorité (86,31%) de spammeurs situés à l'étranger. Seulement 13,69% des pourriels seraient d'origine française.

Spams français
41,30% des sites qui expédient les pourriels sont inconnus de ceux qui les reçoivent, confirmant ainsi leur caractère non sollicité. Seuls 15,57% sont des sites ayant déjà été visités par les internautes ayant reçu le spam.






http://www.cccure.net/